top of page
  • Photo du rédacteurGuillaume BESTAUX

STOP-COVID : menace disproportionnée

La commission nationale consultative des droits de l'homme dans un avis adopté le 28 avril 2020 estime que l’éventuelle conformité à la seule réglementation sur la protection des données personnelles n’équivaut pas à un respect des droits et libertés fondamentaux. Des atteintes pourraient être également portées à la protection de la vie privée ainsi qu’aux libertés collectives, être source de discriminations, voire menacer la cohésion sociale.



30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

BESTAUX 

  BONVOISIN

MATRAY

    avocats​ Rouen

bottom of page